ARBE

Regard sur la nature de Provence-Alpes-Côte d'Azur 2021

ORB | 2021 | 36 pages

L’Observatoire Régional de la Biodiversité [ORB] Provence-Alpes-Côte d’Azur, mis en oeuvre et animé par l’ARBE aux côtés de la Région Sud, de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement et de la Direction interrégionale de l’Office Français de la Biodiversité, publie sa 4e synthèse sur l’état de la biodiversité en Provence-Alpes-Côte d’Azur : "Regard sur la nature" édition 2021.

Cette nouvelle édition dresse le bilan d’une biodiversité exceptionnelle fragilisée par les activités humaines

Provence-Alpes Côte d’Azur, 1e région de France métropolitaine en nombre d’espèces présentes sur son territoire

Le constat est éloquent :

Le territoire régional abrite une très grande richesse d'espèces animales et végétales dont :

  • 85 % d’oiseaux nicheurs,
  • 94 % de chauves-souris
  • ou encore 65 % d’espèces végétales de France métropolitaine.


Des espèces animales et végétales en danger de disparition :

  • 82 espèces d’oiseaux nicheurs,
  • 8 espèces de libellules,
  • 21 espèces de criquets et sauterelles,
  • 15 espèces de papillons de jour,
  • 6 espèces d’amphibiens,
  • 3 espèces de reptiles et 367 espèces de plantes à fleurs

sont menacées de disparition dans les 6 listes rouges régionales des espèces menacées.

Les pressions sur la biodiversité régionale à l’oeuvre sur terre et en mer

  • La consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers se poursuit et se fait principalement à destination de l’habitat (63 %) suivi par l’activité (30 %).
  • Le cloisonnement des espaces naturels par les secteurs urbanisés et les infrastructures de transport limite le déplacement des espèces particulièrement dans les plaines provençales et littorales, le long de la vallée du Rhône et dans certaines vallées alpines.
  • Les concentrations en polluants issues des activités humaines diminuent au fil des années dans les cours d’eau mais restent encore supérieures aux normes de protection de l’environnement.
  • La biodiversité marine reste fragile : les herbiers de Posidonie, écosystème pivot de la Méditerranée souffrent, dans les secteurs le plus fréquentés du littoral, de la pression de mouillage des bateaux de plaisance. La pollution plastique menace la vie marine.
  • Le changement climatique à l’oeuvre sur la planète, l’est aussi en Provence-Alpes-Côte d’Azur où une hausse des températures moyenne depuis 35 années est observée et impacte déjà les espèces et les milieux, sur terre comme en mer.

De bonnes nouvelles...

  • La préservation des espaces progresse

Le panorama régional des aires protégées est riche et diversifié (4 Parcs nationaux, 9 Parcs naturels régionaux, 10 Réserves naturelles nationales, 7 Réserves naturelles régionales, 88 sites du Conservatoire du littoral). La préservation des espaces naturels est renforcée avec la création de 3 nouvelles aires protégées depuis 2017 : la Réserve naturelle régionale de Pourra-domaine du Ranquet et les Parcs naturels régionaux du Mont-Ventoux et de la Sainte-Baume.

59 % du territoire régional est en aire protégée dont 6,7 % en aire protégée forte.

  • Des plans d’actions en faveur des espèces et des habitats menacés

30 plans nationaux ou régionaux d’actions sont à l’oeuvre sur le territoire régional dont celui en faveur des papillons de jour pour améliorer les connaissances sur les espèces, assurer la protection et la gestion de sites et sensibiliser les acteurs.

L’état écologique des cours d’eau se maintient, 62 % sont en bon ou très bon état.

  • L’amélioration des connaissances sur la biodiversité, indispensable à sa prise en compte, ne cesse de progresser

SILENE, le système d’information de l’inventaire du patrimoine naturel centralise et partage plus de 10 millions de données sur la faune et la flore régionale.

  • 1e région bio de France

Avec 32 % de la surface agricole utile cultivée en bio, Provence-Alpes-Côte d’Azur reste en tête des régions françaises.

ARBE

Suivez-nous !

Recevez toutes les actualités sur la biodiversité et l’environnement en Région Sud.

Je m'abonne