ARBE

Préservation d’une zone humide et d’expansion de crue, l’espace naturel de Plan

La Garde - Le Pradet [83]

Résumé

La plaine du Plan est une vaste zone humide de 135 hectares. C’est un terrain inondable, donc non constructible, traversé par un fleuve fortement artificialisé (l’Eygoutier) qui déborde régulièrement en hiver et qui est quasiment à sec en été.
Cette zone accueille une biodiversité remarquable et protégée, qui subit toutefois d’importantes dégradations (décharges sauvages, pollution de la nappe affleurante, tassement du sol et dégradation du couvert végétal, incendies fréquents en été liés à la présence d’une voie ferrée, etc…). Le fait qu’elle soit à la fois une zone riche et menacée, lui a permis d’entrer pleinement dans la politique des Espaces Naturels Sensibles du département.
Pour préserver la qualité du site tout en maintenant son rôle de champ d’expansion des crues, de nombreux aménagements ont été réalisé. Son ouverture au public a été un des axes principal du projet, afin de permettre la découverte de la biodiversité présente et de sensibiliser les citoyens à la richesse de leur environnement. La présence de plusieurs espèces protégées dont la Jacinthe de Rome, la Céphalaire de Transylvanie ou l’Alpiste bleuâtre a nécessité une demande de dérogation pour pouvoir réaliser les travaux.

Fiche identité

Echelle territoriale : Commune
Partenaires techniques : Conseil départemental du Var, communes de la Garde et du Pradet
Partenaires financiers : FEDER (Trame verte, plantations, semis), Agence de l’eau (GEMAPI Zone humide/terrassement)
Budget : 21 M€ TTC
Période : Le projet a démarré en 2004, et les travaux en 2015. Le site a été inauguré en septembre en 2020.

Contact

Nom : Patrick PEQUIGNOT
Fonction : Chef de projet
Structure : Conseil départemental du Var Direction des Espaces Naturels Forestiers et Agricoles - Service Ingénierie des Espaces Naturels Sensibles
E-mail : ppequignot@var.fr

En savoir +

Mesures mises en œuvre

  • Création de 16 km de sentiers à parcourir à pied, à vélo ou encore à cheval
  • Réaménagement et extension de jardins familiaux et pédagogiques (55 parcelles)
    Mise en place de visites guidées
  • Eco-construction de la Maison départementale de la nature du Plan, perchée sur pilotis à 3,5 mètres de haut, permettant d’informer et sensibiliser les visiteurs
  • Suivi des espèces par le Conservatoire botanique de Porquerolles

Résultats

  • Les espèces floristiques protégées sont toujours présentes sur les zones où elles étaient recensées avant travaux, et elles se sont étendues à de nouvelles zones.
  • Le suivi de l’avifaune a été intégré dans le cadre de la convention qui lie le Conseil départemental et la Ligue de Protection des Oiseaux. Une étude avant travaux avait évalué à 89 le nombre d’espèces d’oiseaux présentes sur ce site. En 2021, ce nombre dépasse 200 espèces, dont certaines très rares comme le Butor étoilé qui n’était pas présent avant les travaux.
Dernière mise à jour : 01 / 09 / 2021
ARBE

Suivez-nous !

Recevez toutes les actualités sur la biodiversité et l’environnement en Région Sud.

Je m'abonne