Aménagement du site d'escalade Combe de l'ermitage

Villes-sur-Auzon [84]

Résumé

La commune a été approchée par la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (FFME) pour étudier la possibilité d’aménagement d’un site d’escalade non loin du village, sur des parcelles communales (proposition d'équiper 50 à 70 voies sur 3 falaises, toilettes sèches, parking, tables et bancs). Une étude naturaliste conduite dans le cadre de ce projet d'escalade dans la Combe de l’Ermitage a permis de mettre en évidence la richesse patrimoniale du site (19 espèces de chauves-souris, 2 habitats d'intérêt communautaire, 51 espèces d'oiseaux dont le Grand-Duc d'Europe nicheur). Les parties forestières sont gérées par l’Office National des Forêts (ONF). 


Une hiérarchisation des enjeux écologiques par falaise a conduit à la définition de modalités d’équipement du site afin de le rendre compatible avec une ambition de conservation de la biodiversité locale à long terme. La commune souhaite acter cette volonté de préservation par la mise en place d’une Réserve Naturelle Régionale (RNR), outil de protection réglementaire. 


La commune décide en 2017 de lancer un diagnostic écologique sur un cycle écologique complet, avec l’appui technique du Syndicat Mixte d'Aménagement et d'Équipement du Mont Ventoux. Cette étude a été rendue possible notamment grâce à la participation financière de l’Union Européenne et de la région de Provence-Alpes-Côte-D’Azur au travers du programme LEADER. Le bureau d’étude Audicce Environnement a réalisé début 2018 un diagnostic écologique complet de la Combe de l’Ermitage permettant d’obtenir un état initial précis et ciblé sur les falaises. Une dernière étude faune et flore a été réalisée sur l'ensemble de l'année 2019/2020.


Fiche identité

Maître d'ouvrage : SMAEMV / PNR du Mont-Ventoux
Services de la collectivité associés : Administratif
Echelle territoriale : Commune
Partenaires techniques : SMAEMV / PNR du mont-Ventoux, ONF
Partenaires financiers : Région Sud, Département de Vaucluse
Budget : 18 000 € en 2019
Période : Début en 2019

En savoir + 

Objectifs

  • Protéger le site par la mise en place d'une réglementation adaptée 
  • Maintenir les espèces présentes sur le site
  • Proposer des actions de gestion de la biodiversité et des milieux naturels
  • S'assurer de la compatibilité des activités présentes
  • Permettre une découverte pédagogique des richesses patrimoniales 
  • Pérenniser la quiétude du site 
  • Assurer une surveillance du site et une sensibilisation du public
  • Allier préservation de l’environnement et intérêt sportif du projet

Mesures mises en oeuvre

Définition de la réglementation de la RNR et d'un itinéraire de découverte des richesses locales.
M
ise en place d'opérations d'amélioration des habitats naturels, ainsi que de panneaux d'accueil du public et de sensibilisation

 

Une surveillance régulière du site se fait en été par les écogardes et les patrouilles de feu de forêts, et des actions de sensibilisation des usagers sont menées à bien.  


Afin de préserver la tranquillité du couple de Grand-Duc d’Europe occupant la partie aval de la combe de l’Ermitage, un panneau explicatif "falaise zone protégée" a été installé à l'entrée du site. Avec d'autres panneaux plus petits, il prévient de la présence d'oiseaux pour interdire l'accès aux falaises, informe de l'interdiction de camper et de faire des feux.

De plus, certains secteurs sont interdits pendant les périodes de parades du Grand-Duc (période hivernale).


Les inventaires, réunions et visites de terrain du COPIL ont permis de valider le projet en intégrant les aspects environnementaux, techniques et humains.

Résultats / Impacts

Le projet d’équipement du site a donc été construit en fonction des enjeux biologiques présents, permettant d’obtenir un site d’escalade en cohérence avec ceux-ci et dans le respect de la réglementation en vigueur. 
Un
bureau d'études techniques a été mandaté pour suivre le chantier.  Le dossier a été validé par la DREAL au mois de juin 2019. Les travaux ont été effectués en période automnale (du 1er septembre au 31 octobre 2019) et permettent de limiter les impacts sur les oiseaux nicheurs, les reptiles, les chiroptères et les insectes d’intérêt patrimonial.

L'intégrité du site concerné est ainsi préservée.  La proportion de gros et/ou vieux bois, porteurs de biodiversité est accrue. 


Dernière mise à jour : 26 / 07 / 2021

Suivez-nous !

Recevez toutes les actualités sur la biodiversité et l’environnement en Région Sud.

Je m'abonne