ARBE

Menu
Anthémis

Les membres

L’ARBE est un syndicat mixte composé en 2021 de la Région Sud, des Départements 13 et 84, du Grand Avignon et la métropole de Nice Côte d’Azur, de la DREAL, OFB, Agence de l’eau, ADEME et CESER

Présentation des membres

Membres pléniers

Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

Logo Région Sud
Les récentes lois (MAPTAM de 2014, NOTRE de 2015 et loi pour la reconquête de la biodiversité de 2016) ont désigné les Régions comme Chefs de file des collectivités territoriales pour la préservation de la biodiversité. La Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur dispose d’une biodiversité unique et d’une multitude d’espaces naturels : Mercantour, Luberon, Alpilles, Camargue, Sainte Baume, Préalpes d’Azur, Verdon, Port Cros, Ecrins, Queyras, Ventoux, Porquerolles, Calanques, Crau. Elle est donc est impliquée dans la préservation de la biodiversité depuis de nombreuses années. Avec son Plan climat « Gardons une Cop d’avance », la Région Sud a pour ambition de devenir l’un des principaux acteurs pour le respect et la mise en œuvre des accords sur le climat. Une perspective qui s’applique à la préservation de la biodiversité dont elle a fait une de ses priorités. Protection, reconquête, valorisation et sensibilisation/éducation à la biodiversité sont une priorité de l’action régionale (en savoir plus sur la biodiversité de la Région Sud).

Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône

Logo Bouches-du-Rhône
Avec plus de 17 000 hectares d’espaces naturels, les Bouches-du-Rhône sont le premier département propriétaire foncier de France. Cette première place et l’exceptionnelle richesse de sa faune et de sa flore lui confèrent un devoir de préservation de sa biodiversité. Pour garder intact ce grand écosystème, le Département étend son patrimoine naturel foncier, comme en 2019 avec 400 hectares du côté de Saint-Pons à Gémenos et dans les Alpilles. Son engagement à préserver et à valoriser la nature sur ses propres domaines a permis de sauvegarder des espèces en voie de disparition comme l’aigle de Bonelli qui trouve refuge dans certains reliefs. Les domaines départementaux font également l’objet d’études sur le long terme. Le Département participe aussi à des projets de restauration et de préservation des espèces protégées ou en voie de disparition, mais aussi de lutte contre les plantes invasives. Sa politique environnement et gestion des domaines départementaux se décline ainsi autour de la protection de la forêt et des animaux, la gestion des sites protégés et des domaines départementaux et le soutien aux associations environnementales. En effet, lutter contre le changement climatique, préserver la biodiversité et promouvoir des modes de production et de consommation responsables font partie des axes fondamentaux de l’action du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône (en savoir plus sur les axes fondamentaux de l’action du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône).

Conseil Départemental de Vaucluse

Logo Département de Vaucluse
L’exceptionnel patrimoine naturel du département de Vaucluse est riche d’une grande diversité de paysages, depuis les berges du Rhône jusqu'aux forêts du Ventoux et aux crêtes du Luberon, en passant par les eaux fraiches de l’Aigue brun. Les forêts et garrigues couvrent 37% du département, les zones agricoles 34%. Les zones humides, avec de nombreux cours d’eau et canaux issus d’une longue tradition d’utilisation de l’eau, sont aussi une importante source de biodiversité. Mais cette richesse est fragile. Il est de notre responsabilité de la préserver. Pour ce faire, le Conseil départemental de Vaucluse dispose de la compétence exclusive des Espaces Naturels Sensibles. Des sites naturels qui, en accueillant du public, permettent de sensibiliser aux enjeux environnementaux, et renforcent l’attractivité du département. Le Département est aussi engagé dans une politique globale de transition écologique avec son Agenda 21, il s’engage notamment à réduire les déchets plastiques dans le cadre de la charte régionale « Zéro déchet plastique » (en savoir plus sur l'engagement du département).

Communauté d’Agglomération du Grand Avignon

Logo Grand Avignon
La protection et la mise en valeur de l’environnement sont une priorité du Grand Avignon, un choix éco-responsable face aux enjeux écologiques. Les actions engagées portent sur la sensibilisation, la surveillance ou la mise en valeur des sites. La « Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations » est une compétence obligatoire depuis le 1er janvier 2018 Le Grand Avignon s'est engagé dans un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) pour construire une feuille de route à l’horizon 2030 et 2050 en matière de politique air, énergie, climat et environnement. Cette démarche, à la fois stratégique et opérationnelle, vient compléter toutes les actions engagées sur le territoire et apporte une cohérence d’ensemble, et des moyens pour agir sur le long terme (en savoir plus sur les engagements du Grand Avignon).

Membres associés

DREAL Provence-Alpes-Côte d'Azur

La DREAL Provence-Alpes-Côte d'Azur est un service déconcentré de l’Etat, sous tutelle commune du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de la Cohésion des territoires (MCT). Elle est placée sous l’autorité du préfet de région et représente l'unique pilote au niveau régional de la mise en œuvre des politiques publiques de ses deux ministères de tutelle. Elle est chargée d’élaborer et de coordonner les politiques de l'État en matière de développement et d'aménagement durables, de transition écologique, de lutte contre le changement climatique, de préservation de la qualité des milieux (eau, air, sol), de la biodiversité et des paysages, de prévention des pollutions, des risques et des nuisances, ainsi que de logement, d'hébergement, de rénovation urbaine et de transports, en recherchant la cohérence entre ces enjeux. Elle contribue à l'information, l'éducation des citoyens sur les enjeux du développement durable, à leur sensibilisation aux risques et elles participent à l'émergence d'une économie verte et équitable. Enfin, elle élabore ou co-élabore des documents-cadres, émet des avis dans le cadre de procédures réglementaires et exerce directement diverses polices spéciales en matière d’environnement (en savoir plus en consultant le site de la DREAL en Provence-Alpes-Côte d'Azur).

Office Français de la Biodiversité - [OFB] – Direction interrégionale Provence-Alpes-Côte d'Azur-Corse

Logo OFB
L'Office français de la biodiversité (OFB) est un établissement public de l’Etat dédié à la protection et la restauration de la biodiversité en métropole et dans les Outre-mer, sous la tutelle des ministères de la Transition écologique et de l'Agriculture et de l'alimentation. Il contribue à l’exercice de la police administrative et judiciaire relative à l’eau, aux espaces naturels, aux espèces, à la chasse et à la pêche, et à la police sanitaire en lien avec la faune sauvage. Il favorise la connaissance, la recherche et l’expertise sur les espèces, les milieux, leurs fonctionnalités et usages, et l’expertise en matière de gestion adaptative des espèces. Il aide à la mise en œuvre des politiques publiques de l’eau et de la biodiversité et accompagne la mobilisation de la société civile et des acteurs économiques sur les enjeux de biodiversité. Il gère ou cogère des aires protégées, auxquelles il apporte des moyens humains, financiers et techniques (en savoir plus en consultant le site de l'OFB en Provence-Alpes-Côte d'Azur).

Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse

Logo Agence de l'Eau
L'agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse est l'une des six agences françaises chargées de la lutte contre la pollution, de la protection des milieux aquatiques et de l’amélioration de la gestion de l’eau. Elle exerce ses missions sur le territoire du bassin versant du Rhône, des fleuves côtiers français se jetant dans la Méditerranée, et sur la Corse. Son 11ème programme "Sauvons l’eau !" intègre les nouveaux défis pour l’eau et met l’accent sur l’adaptation des territoires au changement climatique. Elle élabore et déploie notamment un plan de prévention et d’adaptation au changement climatique visant au maintien de l'eau dans les sols et les nappes, à la réduction des gaspillages et à la préservation des zones humides. L’une de ses priorités est de redonner aux rivières leur fonctionnement naturel, de sauvegarder les milieux humides et littoraux et de préserver la biodiversité. Elle finance des études et des travaux visant à réduire les risques d'inondation et à améliorer le fonctionnement des cours d'eau. Elle aide les collectivités, notamment les plus fragiles, à investir au bon niveau en matière d’eau potable et d’assainissement. Elle travaille avec le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) afin d'améliorer la connaissance des eaux souterraines. Enfin, elle participe à l’élaboration du Schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux et à la création des schémas d'aménagement et de gestion des eaux (un par bassin-versant) qui en découlent (en savoir plus en consultant le site de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse).

Métropole Nice-Côte d’Azur

Logo Métropole Nice Côte d'Azur
Situé dans le bassin méditerranéen, le territoire de la Métropole Nice-Côte d’Azur est riche en biodiversité, qu'elle soit terrestre, aquatique ou marine, minérale, végétale ou animale, naturelle ou urbaine. Cette extrême richesse s'explique par la grande diversité de climats, de reliefs, de milieux urbains et ruraux et de pratiques humaines. Consciente de l'enjeu que représente la préservation de la biodiversité et du rôle qu'elle joue dans la qualité de vie, l'attractivité sociale, culturelle et économique du territoire, la Métropole Nice-Côte d’Azur met en place de nombreuses actions en faveur de sa protection, notamment au travers d’un plan local biodiversité, d’une trame verte et bleue et de plusieurs opérations de protection des espèces. Une grande partie de la richesse écologique de la Métropole est reconnue par l’Union Européenne au travers du classement de 34% de son territoire en zones Natura 2000, réseau européen qui a pour ambition de concilier les activités humaines et les engagements pour la biodiversité. La Métropole compte ainsi 13 sites Natura 2000 dont 12 terrestres et 1 marin et est en charge de l'animation de 7 d'entre eux. La Métropole Nice-Côte d’Azur a remporté en 2016 le prix régional du concours de la « capitale française de la biodiversité » et est reconnu « Territoire Engagé pour la Nature ».

ADEME

Logo ADEME
L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) français. Elle affiche également le nom d’Agence de la transition écologique. Elle est placée sous la tutelle des ministères chargés de la Recherche et de l'Innovation, de la Transition écologique et solidaire, et de l'Enseignement supérieur. L'ADEME suscite, anime, coordonne, facilite ou réalise des opérations de protection de l'environnement et la maîtrise de l'énergie. Elle intervient, de la recherche à la diffusion de l'information, notamment dans le domaine de la gestion et de la prévention des déchets (en savoir plus sur le site de l'ADEME en Provence-Alpes-Côte d'Azur).

CESER Provence-Alpes-Côte d'Azur

Logo Céser
Le CESER Provence-Alpes-Côte d'Azur est l’institution consultative de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il rend des avis et réalise des études, soit de sa propre initiative, soit à la demande du conseil régional sur tout sujet relatif à l’un des domaines de compétences de la Région. Il a un rôle de conseil et de représentation de la société civile. Il est composé de représentants des entreprises, des organisations syndicales, des associations et de personnalités qualifiées. Il rend des avis consultatifs, non contraignants.

Suivez-nous !

Recevez toutes les actualités sur la biodiversité et l’environnement en Région Sud.